La chronique de " Les gens heureux ont toujours un plan B " de Laurence Bourgeois






Auteur du livre : Laurence Bourgeois

Date de parution : Avril 2018

Éditeur/ collection/ nombre de pages :  " Broché " / 180 pages

Quelques mots sur l'auteur(e) : Professionnelle de la fonction ressources humaines, Laurence Bourgeois intervient sur le bien-être au travail et ailleurs. Elle est l'auteur de plusieurs livres pratiques et d'essais sur le développement personnel.

Résumé :  Et si, contre toute attente, il suffisait d’envisager le pire pour savourer le meilleur ? De préparer ses arrières pour aller de l’avant ? De se ménager des positions de repli pour mieux amortir les coups durs ?
Parsemé de petites histoires et de conseils, ce livre vous permettra de déterminer, dans un environnement incertain, quand et comment échafauder un plan B pour :


  • affronter les aléas du quotidien
  • prendre des décisions éclairées qui vous ressemblent
  • mettre toutes les chances de votre côté pour rebondir en cas d’échec

…et profiter de l’instant présent !

Extrait :  "Cette impérieuse nécessité de croire que seules des décisions radicales permettent d'enrayer le raz-le-bol est un leurre. Ou une bonne excuse pour ne pas passer à l'acte. En matière de plan B, nul besoin de sortir l'artillerie lourde et d'opérer un virage à 360°". 

Clairement, je ne pouvais pas passer à côté de ce livre sans l'acheter. Ceux qui me suivent depuis longtemps et ceux qui me connaissent bien ( coucou la famille ! ) savent que je suis une dingo de l'organisation, de l'anticipation, des plans aux cordeaux .. Sauf que je ne maîtrise pas du tout l'art du plan B. J'ai toujours un plan A ultra construit mais ... jamais d'alternative et je ne vous dis pas dans quel état je me retrouve quand il capote et tombe à l'eau ( indice, pas très bien, sinon je n'aurais jamais cherché à savoir comment construire des plans B). De fait, j'ai été ravie de tomber sur ce livre dans les rayons de mon supermarché. Il est noté sur la couverture que ce livre allège l'avenir, et je ne peux que confirmer ! 

Dans la première partie de son livre, Laurence nous présente trois cas de figure où il vaut mieux ne pas tirer de plans sur une seule comète et savoir préparer ses arrières. Ces petites études de cas, illustrées d'exemples concrets, sont très intéressantes pour percevoir tous les bénéfices du plan B au quotidien. En effet, on comprend rapidement que les situations nécessitant la création d'un plan de secours sont extrêmement nombreuses et touchent tous les domaines de notre vie : couple, travail, loisirs ... Moi qui ne supporte que très moyennement l'imprévu et perd tout mes moyens quand un changement menace mon plan A, j'ai vraiment pris conscience de l'importance vitale à élaborer des plan B , ne serais-ce que pour pouvoir retomber sur mes pieds et atteindre mes objectifs plus sereinement. J'ai beaucoup aimé la définition d'un bon plan B ( et oui, sachez qu'il existe de mauvais plans B !) en toute fin de chapitre afin que la mini-séance de coaching pour apprendre à bien préparer ses arrières ( sachez qu'il y en a une pour chaque chapitre et qu'elles sont vraiment bien construites et très ludiques). 

Dans le second chapitre , l'auteure rentre dans le vif du sujet en nous indiquant la marche à suivre pour construire un plan B efficace, savoir à quel moment le déclencher et surtout, surtout ( point primordial pour moi), comment savoir si on a choisi le meilleur plan B possible. On y parle d’objectifs de vie, de rêves mais aussi de motivation, de la gestion des résistances, du coût de l'incertitude .. C'est un chapitre très enrichissant également. J'y ai pioché quelques réflexions constructives qui m'aident dorénavant au quotidien, comme de prendre le temps de mesurer le rapport utilité/coût d'une solution avant de me décider pour l'une ou pour l'autre. Et croyez-moi, c'est rarement l'option la plus confortable ou la solution " gratuite" qui offre le meilleur rapport ...et c'est ce qui fait tout l'intérêt de l'exercice ! 

Pour finir, Laurence nous révèle les véritables bénéfices du plan B dans notre quotidien ( sérénité, liberté, affirmation de soi) et nous propose quelques pistes pour en maximaliser les effets. Ce chapitre est très riche en exemples, ce qui le rend vraiment agréable à lire. J'ai vraiment apprécié le passage sur la prise de responsabilité ( car, il faut bien l'avouer, j'ai une petite tendance à la victimisation hahem) et surtout l'exercice pratique qui permet de couper court aux tergiversations sans fin ( très facile à faire et vraiment efficace, il vous suffit de vous munir d'un stylo et d'une règle). Un très bon chapitre sur la prise et la gestion des risques qui remet agréablement les choses en perspective et nous incite gentiment à partir à l'aventure ...en toute sécurité ! C'est finalement ce que j'ai le plus apprécier dans ce livre, l'auteure nous incite à changer notre vie, à rêver grand, à ne pas nous limiter mais aussi à faire les choses doucement, en découpant nos objectifs en petits morceaux pour plus facilement les atteindre, à y aller sans pression .. Cela change de l'état d'esprit actuel qui nous pousse régulièrement à tout plaquer pour changer de cap ( ce qui ne fait que frustrer un peu plus les frileux dans mon genre !) et c'est vraiment agréable. 

En conclusion, c'est un livre que je relierais avec plaisir et régulièrement ( pour ne pas perdre de vue tous les supers enseignements qui y sont dispensés ). En effet, grâce à lui, je suis devenue une adepte des chemins alternatifs et je comprends bien mieux les anglais, aficionados de ces itinéraires bis, quand ils disent qu'ils nagent dans le bonheur. Parce qu'un plan B, c'est avant un bon plan pour s’affirmer au quotidien, mieux vivre le présent et surtout, amortir les déconvenues ... pour mieux rebondir vers le bonheur ! 

Slogan :  " Aux grands mots, préférez les petits remèdes ! "

Visuel : 







9 Commentaires

  1. C'est drôle, ça fait deux fois que j'entends parler de ce livre aujourd'hui. Il était aussi présenté dans une newsletter d'entrepreneurs que je reçois. On va prendre ça comme un signe ! Je vais me le commander de ce pas ! En tout cas, ta chronique est super et bien agréable à lire, comme les autres d'ailleurs :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésites pas à venir me dire ce que tu en as pensé ! Pour ma part, l'apprentissage est délicat mais je ne lâche rien ! :)

      Supprimer
  2. Chez nous, on part plutôt du principe qu’il ne faut pas avoir de plan B, que l’on doit mettre toute son énergie en faveur d' un seul objectif et se concentrer dessus sans envisager l’échec comme une option possible. Pour l'instant, ça nous a plutôt réussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais on ne peut jamais savoir à l’avance si notre plan A va aboutir, et si nos espoirs vont se réaliser, ça ne te stress pas de ne pas avoir de plan de rechange si le premier n'abouti pas ? Et à quel moment tu laisses tomber ton plan A si il ne fonctionne pas ? Jamais ? Moi je pense que, même si avoir un plan B demande un peu de temps à mettre en place et quelques compétences à acquérir, cela peut valoir la peine d’y consacrer un peu de temps. Avoir un plan B permet de ne pas se retrouver sans rien si le plan A ne fonctionne pas..

      Supprimer
  3. Je crois que je vais m'acheter ce livre ! Je suis comme toi, j'ai beaucoup de mal à dévier de mes objectifs (ce qui me rends endurante dans mon travail) et à rebondir en cas d'échec, car je ne me prévois jamais de porte de sortie, même pas pour les petites situations de la vie courante (sortie annulée ou autre) . De fait, je suis souvent le bec dans l'eau, à tourner en rond, frustrée voir aigrie de ne pas savoir tourner les évènements à mon avantage .. Ouais, clairement, il me faut cet ouvrage et fissa ! XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ! C'est tout moi ! J'aurais pû écrire ces lignes. C'est pas facile de faire tourner les choses à son avantages quand on n'en a pas l'habitude mais je pense que c'est un travail sur soi-même qui vaut le coup ! :)

      Supprimer
    2. J'ai bien reçu le livre et je le dévore tous les jours à la pause déjeuner ! Franchement, j'adore. Merci de me l'avoir fait découvrir.

      Supprimer
  4. De mon côté, je compatis aussi. J'ai souffert de nombreuses années de ma capacité à ne pas savoir rebondir et à élaborer des plans de secours ( d'où les désillusions, les larmes, la frustration, l'écœurement ... et toutes les joyeuses émotions qui accompagnent la chute du plan A). Heureusement, mon homme est anglais et chez lui c'est une seconde nature. Il fait trois plans ( corrects et concrets ) à la minute ! Du coup, il encourage pas mal les garçons à faire ça aussi. La réalisation d'un projet, c'est toujours : le plan A puis les deux questions : Que se passe t-il si mon plan A ne fonctionne pas ? Qu'est-ce qui pourrait alors constituer une bonne sortie ? Ils sont bien plus débrouillards que moi, pour la peine ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est chouette s'il y en a au moins un des deux qui a ce talent. Chez nous, c'est moi qui décide, et mon homme est "à la place passager " comme on dit , du coup, quand ça tombe à l'eau ... ben ça tombe à l'eau. Y en a pas un pour rattraper l'autre ...

      Supprimer