La chronique du " Guide de la personne heureuse " de Vanessa Mielczareck

juin 01, 2018






Auteur du livre : Vanessa Mielczareck

Date de parution : Juin 2015

Éditeur/ collection/ nombre de pages :  " Courrier du livre " / 250 pages

Quelques mots sur l'auteur(e) : Thérapeute, formatrice en ressources humaines et créatrice, organisatrice et enseignante de la Formation « Intuition & Créativité », un programme pour développer l’intelligence intuitive. Depuis 2003, elle met en lumière le fruit de sa longue expérience en publiant de nombreux ouvrages qui rencontrent un vif succès.

Résumé : Qui d'entre-nous n'a jamais souhaité un jour ou l'autre changer de vie, de mode de relations affectives ou professionnelles ? Qui n'aimerait pas avoir la vie qui lui correspond vraiment ? Et qui n'a pas mis de côté un rêve, en se disant « On verra plus tard » ? Au cœur de cet ouvrage, une affirmation fondamentale : vous avez l'opportunité de prendre en main votre destinée. Ce livre est un outil pour savoir provoquer ce que vous désirez sincèrement.

Extrait :  " Pourtant, même dans cet état d'esprit ouverts à tous les possibles, il est probable que nous ayons quand même à faire face à certaines de nos peurs et que, sans le savoir, nous activions des freins. Ceci est tout à fait normal car la maîtrise de nos émotions et de nos pensées demande souvent un peu de temps. Mais plus nous resterons attentifs à ce qui se passe en nous, plus nous récupérons, peu à peu, notre pouvoir sur notre vie". 

Mon avis  :  C'est le tout premier livre de DP que j'ai acheté lors de sa sortie. Il est basé sur les principes dorénavant bien connus de la loi d'attraction, la pensée positive, la force de l'intuition et la psychologie moderne. Je le trouve parfait pour s'initier et pour apprendre à vivre ce concept de plus en plus répandu du "je suis le créateur de ma réalité, mes pensées créent ma réalité." C'est un livre très facile à lire et à la portée de tous, même si les 250 pages peuvent en décourager certains. Je l'ai trouvé ludique, bien construit et fluide. Il mérite vraiment son titre de livre-outil. 

Dans  la première partie, l'auteure vous expliquera pourquoi nous passons notre vie à rejouer, inconsciemment, les mêmes histoires ( amoureuses, au travail ...), quels sont les facteurs de changements ainsi que les différents concepts énoncés précédemment ainsi que les modes de fonctionnement de l'auto-sabotage. Personnellement, c'est grâce à ce livre que j'ai pu découvrir quels scénarios de souffrance m'accompagnent au quotidien, ce qui fut une très bonne base pour commencer à travailler sur moi-même. Ceci dit, les esprits les plus rationnels auront sans doute du mal à adhérer à ce discours principalement constitué de vibrations, d'énergie et d'intentions. En outre, il n'est vraiment pas facile de s'entendre dire que nos souffrances sont de notre fait et qu'il suffit que nous le voulions vraiment pour que cela cesse (mais je vais y revenir plus bas).

Dans la seconde partie, elle développe justement ces principes de relation à soi, à l'autre et au monde. Tout ceci pour nous démontrer quelle place nous occupons dans ce qui nous arrive et comment nous attirons notre quotidien. C'est la partie du livre que j'ai le moins apprécié, même si l'auteure est parfaitement consciente des limites de ses lecteurs. Ainsi, elle dira que l'idée que nous soyons responsable de ce qui nous arrive est difficile à intégrer, voire choquante (et cela à été mon cas, j'ai étais pas mal secouée par ce point de vue) puisque nous sommes dans une société qui prône le déterminisme. J'ai trouvé cette partie un chouïa moralisatrice mais force est de reconnaître qu'elle nous pousse en dehors de notre zone de confort et qu'elle ouvre des perspectives de réflexion intéressantes. Au final, cette seconde partie est, avant toute chose, une piqûre de rappel sur le fait que chacun de nous est acteur de sa propre vie et sur les "outils" nous permettant (soit disant) d'en reprendre le contrôle : l'intuition, la pensée créatrice ...

Enfin, dans la dernière partie Vanessa Mielczareck propose également des réflexions et des exercices pour sortir plus facilement de nos impasses et cesser de répéter peu à peu de nos schémas douloureux. L'objectif étant d'apprendre à choisir ses émotions pour attirer le meilleur. Pour ma part, bien que les ayant trouvé pertinents, ils ne m'ont pas aidé outre mesure, n'arrivant pas à suffisamment les "intégrer" pour en tirer un réel bénéfice. Prendre conscience des choses ne suffit pas toujours à les faire évoluer, malheureusement. Attention, je ne dis pas qu'ils sont inefficaces, je dis simplement que je ne peux pas vous garantir que cela changera radicalement votre vie. 

Le "Guide de la personne heureuse "est donc un bon point de départ pour s'initier aux différents concepts que sont la loi d'attraction, l'intuition et la pensée créatrice. Je le recommande également aux  personnes qui cherchent à comprendre et à identifier leurs schémas de répétition pour un travail de fond. Au final, j'ai trouvé cette lecture instructive et sympathique même si les résultats obtenus sur l'aspect " changement de vie" sont bien loin de ceux promis par l'auteure. 

Slogan :  "Vous êtes ce que vous pensez". 

Visuel : 









You Might Also Like

9 commentaires

  1. C'est chouette comme projet ! Toi qui voulais influencer positivement le monde, te voilà chroniqueuse littéraire du bonheur :D J'aime beaucoup ce nouveau blog, le design les couleurs, l'image de présentation … C'est reposant et harmonieux. Pour ce qui est dû livre, je ne suis pas sûre que je l'aurais acheter si je l'avais croiser en rayon. La promesse est un peu trop alléchante pour être honnête et tu en donnes bien la preuve, puisque les exercices n'ont pas fonctionnés sur toi. C'est 21 euros un peu jeté par les fenêtres non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, j'adore ce titre ! *-* Chroniqueuse littéraire du bonheur ! C'est pimpant héhé :p
      Franchement, entre nous, j'ai déjà acheté des livres de DP plus décevant que celui là. Il est quand même bien construit et assez pédagogue. Après, pour les exos, comme dis … Vu vos commentaires plus bas, je pense qu'il me manque surtout des clefs pour faire fonctionner les concepts mis en avant ...

      Supprimer
  2. Moi non plus je n'accroche pas trop à ce genre de livre de DP. Pas assez concret, trop éthérés comme concepts , même si, comme tu le dis, ce sont des idées qui deviennent très rependues. En tout cas, je comprend que lorsqu'on cherche à changer sa vie, ce livre fasse son petit effet. Tu lui met 4 sur 5 alors qu'au final, les exo proposés n'ont pas fonctionnés ? Je trouve ça généreux de ta part. Pour moi, c'est un peu comme la publicité mensongère…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme l'on dit les filles juste en dessous, je pense que les exos n'ont pas marché parce qu'il me manque des infos pour les aborder correctement et pas parce que c'est du pipeau. Je ne pense pas que ce soit une supercherie marketing ou autre car je me suis beaucoup reconnu dans ce qu'à dit Bélize et ce qu'à expliqué Jyoti donc je pense que le "souci" vient de moi .. Après je t'avoue que je préfère aussi les livres avec des exos plus concrets ! :)

      Supprimer
  3. Ah, j'adore ce nouveau projet. Mais du coup, tu n'as plus de blog humeur ou lifestyle ? Ta plume va me manquer. Pour ce qui est de la loi de l'attraction, en fait, elle fonctionne pour tout le monde, quand on sait comment s'en servir. Moi même je n'y croyais pas jusqu'à ce qu'un ami, spécialiste de la question, m'explique qu'elle se déroule en 2 temps. La première partie, c'est la visualisation de ce que l'on souhaite obtenir ( par exemple, dans mon cas, un appartement dans un quartier côté, proche de la forêt). Mais souvent on oublie la seconde étape qui consiste à penser que c'est possible pour nous. Qu'on est capable de réussir cet objectif. Et là, ça pêchait complètement pour moi. Je me focalisais sur mon appart' en forêt. Mais au fond je ne me sentais pas capable d'obtenir ce bien ( trop cher pour moi, quartier trop demandé, les autres ont un meilleur dossier, un meilleur financement, je mérite pas d'habiter là blablabla). Ce sont nos doutes ou nos peurs qui vont faire que nous n’allons pas utiliser la loi de l’attraction correctement et que tout cela ne va pas fonctionner pour nous ! La différence entre les personnes qui maîtrisent la loi de l’attraction et les autres est, tout simplement, la foi ! Je vous laisse cogiter là dessus :) Ps : Di, tu sais bien que je l'ai eu mon appartement en bord de forêt alors ... tire en les conclusions qui s'imposent ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, si, il y aura un nouveau blog humeur et lifestyle, je suis entrain de travailler dessus ! ;) La question du mérite me parle énormément ...puisqu'encore et encore on touche à l'estime de soi et compagnie. Je ne savais pas qu'il y avait deux temps dans la loi d'attraction , je serais moins sotte ce soir, haha !

      Supprimer
  4. Je confirme ce que vient de dire Bélize. La plupart des gens confondent vouloir et croire. On peut vouloir quelque chose profondément et pourtant parasiter son pouvoir d'attraction par des croyances limitantes.Il faut que nos croyances soient positives sur ce que le veux attirer et y croire profondément (et pas juste en surface) pour que ça fonctionne ! Par exemple, j'ai une collègue qui est tout le temps sans le sous et qui fait des pieds et des mains pour en attirer à elle. Mais elle n'arrête pas de dire que l'argent ça créé que des problèmes, de cracher sur les riches ... autant te dire qu'elle est à côté de la plaque. Tant qu'elle n'aura pas de réelles croyances POSITIVES sur l'argent, ça situation ne changera pas. Elle ne pourra pas l’attirer même si elle y pense régulièrement...Le cerveau et ses énergies sont des outils très complexes et parfois difficiles à reprogrammer tout seul. As-tu songé à faire de l'hypnose ? Ou une autre thérapie pour te libérer de tes freins ? En tout cas, ce livre à l'air sympathique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahaha, on dirait moi dans mes réflexions sur l'argent, hahem. On dirait que j'ai encore du boulot. On m'a parlé de l'EFT pour aller déloger les croyances … Je pense que je vais m'offrir ça pour mes 28 ans, parce que je ne suis pas sûre de parvenir à régler ça toute seule.

      Supprimer
  5. Oups. Le manque de sommeil m'a fait faire des coquilles. "Sa situation", c'est quand même bien mieux.

    RépondreSupprimer