La chronique de " Les produits d'entretien faits maison " de Sylvie Fabre

juin 08, 2018







Auteur du livre : Sylvie Fabre

Date de parution : Août 2016

Éditeur/ collection/ nombre de pages :  " Massin " / 65 pages

Quelques mots sur l'auteur(e) : Professeur de lettres pendant de nombreuses années, elle se consacre désormais à l'écriture et publie de nombreux guides pratiques. Elle est également graphiste et styliste. 

Résumé :  Et si on appliquait le principe du "fait maison " à l'entretien de notre intérieur ? Rien de plus facile que de préparer vos produits d'entretien à partir de produits naturels : bicarbonate de soude, vinaigre blanc, savon de Marseille, savon noir, citron... Au programme : des recettes écologiques, économiques et personnalisées ; des conseils d'utilisation faciles pour nettoyer et désodoriser ; des astuces pour vous simplifier les tâches du quotidien.

Extrait :  "Si les composants des produits ménagers industriels ne sont pas bons pour la santé, ils le sont encore moins pour la nature. Issus de dérivés pétrochimiques et de la chimie de synthèse, ils sont peu ou pas biodégradables et extrêmement néfastes pour l'environnement." 

Mon avis  :  J'ai reçu ce livre pour mon anniversaire, l'an dernier. Ma conscience écologique s'affinant jour après jour, cela faisait un petit moment que je lorgnais du côté de mon placard à produits ménagers avec une furieuse envie de tout bazarder et d'aller vers des produits plus naturels et plus respectueux de l'environnement. Sauf que je n'avais aucune idée de la marche à suivre et c'est là que le livre de Sylvie Fabre est tombé à point nommé !

Franchement, c'est un véritable coup de coeur. D'un  point de vue pratique d'abord, puisqu’avec son format pocket et son mini prix, il ne s'encombre pas du superflu et va à l'essentiel. Ensuite, je l'ai trouvé très ludique, avec ses petites illustrations à l'ancienne, les encarts "mémo" en couleur pour mettre le focus sur les points importants. Très joliment marketé, il plaira sans aucun doute aux inconditionnels des remèdes de grands-mères (comme moi-même) mais fera aussi une petite attention sympa pour une pendaison de crémaillère, par exemple. Ce que j'ai réellement apprécié c'est le fait que, malgré son poids plume, il soit très complet. Divisé en 4 parties, il aborde en toute simplicité tous les points importants et toutes les questions que l'on peut se poser quand on souhaite mettre plus de "green" dans ses tâches ménagères.

Après une petite introduction sur les bienfaits et les motivations à réaliser soit même ses produits d'entretien,  Sylvie Fabre lance sa première partie avec des conseils organisationnels et la liste des produits et des outils indispensables pour un nettoyage réussi. J'ai beaucoup aimé cette première partie dans le sens où elle m'a aidé à clarifier mes objectifs en la matière, à choisir convenablement mes produits en fonction de ces derniers et à faire le tri dans mes outils de ménage (c'est fou ce qu'on peut accumuler comme gadgets, alors qu'une dizaine d'outils bien choisi suffisent pour nettoyer sa maison de fond en comble). Je mets aussi une mention spéciale à la petite liste de course qui permet de savoir quels sont les principaux produits à avoir dans son placard et évite ainsi de se disperser.

Dans la seconde partie, on passe aux travaux pratiques avec multitudes de recettes et d'astuces pour  nettoyer notre intérieur sans nous intoxiquer. Si vous êtes à la recherche de recettes maison écologiques, économiques et personnalisées, c'est ce livre qu'il vous faut. On commence avec les produits indispensables, parfait si on est pressé par le temps ou qu'on à du mal à savoir quel produits réaliser en priorité. Puis l'auteure aborde les produits plus spécifiques qui viendront compléter notre panoplie petit à petit, si le cœur nous en dit. Personnellement, j'ai immédiatement pioché dans les deux catégories, estimant qu'un produit pour récurer les sanitaires m'était plus indispensable qu'un dépoussiérateur, mais c'est selon les manies de chacun.

La troisième partie aborde la question des parfums d'ambiance et des désodorisants. J'avoue franchement que je ne me suis pas vraiment intéressée à ce chapitre, étant une grande amatrice de bougies parfumées. Je note tout de même que les amateurs de DIY trouveront dans cette partie des idées cadeaux intéressantes : comme un pot pourri , des sachets parfumés pour les armoires, des recettes pour faire ses propres bougies ou encore une brume d'oreiller.

Pour finir, Sylvie Fabre aborde des questions plus terre à terre comme la classification et l'étiquetage des produits chimiques, les numéros d'urgence et une liste de sources et ressources. Non loin d'être superflue, c'est partie m'a permis d'affiner mes connaissances et d'identifier plus facilement les dangers que les produits industriels peuvent représenter pour la nature et pour l'environnement. De quoi faire des choix plus éclairés à l'avenir !

Malgré tout ces points très positifs, je me suis rendue compte que ce petit trésor d'informations est resté très confidentiel depuis sa sortie, sans doute écrasé par d'autres poids lourds du genre. Et c'est pour ça que je vous encourage vraiment à lui donner sa chance. Pour moi, ce petit guide pratique est un indispensable à avoir dans sa bibliothèque lorsque l'on souhaite remplacer ses produits ménagers par leur version naturelle, sans danger et fait maison. Alors, prêt à révolutionner vos habitudes et à dire adieu aux détergents nocifs pour la santé et l'environnement ?


Slogan :  "Créez votre panoplie du parfait "Docteur Propre" !". 

Visuel : 




           








You Might Also Like

13 commentaires

  1. Ici, ça doit faire trois ans que je n'ai pas mis les pieds dans les rayons produits d'entretiens des supers marchés. j'utilise en tout et pour tout cinq produits naturels pour fabriquer tout mes produits et on est loin de vivre dans une porcherie XD En tout cas, il a l'air très bien ce petit livre. Et bonne idée de le proposer comme idée cadeau ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui n'est-ce pas ? Je trouve qu'il sera parfait dans une panière avec les produits ( bicarbonate, une ou deux huiles essentielles ..); quelques chiffons micro-fibre .. je trouve que ça fait un super panier cadeau pour une crémaillère ou une autre occasion.

      Supprimer
  2. En Allemagne, c'est assez courant de faire ses produits ménagers. Il y a … un bail, je crois que c'était en 2014, quand on était encore à Paris, j'ai participé à un éco-defi qui proposait de faire la transition vers des produits plus sains, naturels , avec du bicarbonate, du citron .. Je l'ai fais pendant six mois, mais j'ai laissé tombé parce que je trouvais que c'était super chronophage et pas toujours aussi efficace que ce qu'on laisse entendre. Depuis que je vis en Allemagne, j'utilise les produits de la marque Frosh. C'est une gamme de produits alternatifs pour le ménage, respectueux de l’environnement et biodégradables (vegan aussi il me semble, mais pas certaine, et en tout cas non testé sur les animaux !) . Cela m'a permis de réconcilier écologie et produits ménagers industriels. Ceci dit, comme il semble qu'il y a pas mal de petites astuces sympa dans ce livret, je vais peut-être y jeter un œil. Pour le prix, je prends pas grand risque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je connais Frosch, je les utilise aussi. En effet, moi j'ai sélectionné quelques astuces sympas dans le carnet (comme les glaçons aux huiles essentielles à faire fondre dans les canalisations pour que ça sente bon) mais je ne fais plus mes produits non plus.

      Supprimer
  3. Pardon, de la marque Frosch. Peut-être qu'ils sont vendu en France aussi maintenant. En tout cas, je sais qu'ils sont disponibles aussi en Belgique et en Autriche. J'aime bien aussi lire leur blog, ça donne des infos sympa … Comme le fait de laver son sol à l'eau froide plutôt qu'à l'eau bouillante. Je te dis pas le gain de temps avec 3 enfants et 2 chiens. Idem pour le linge … Bon j'arrête mon roman sinon on va croire que je suis ambassadrice de la marque XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, ça je ne savais pas ! Qu'on pouvait laver le sol à l'eau froide, on utilise un nettoyeur vapeur chez nous mais c'est parfois agaçant d'attendre qu'il chauffe et tout ça donc je vais lire ce billet et voir ce que ça dit en détails ...Comme quoi on en apprend tous les jours haha. Alors tu as eu ta deuxième galgo ? ( du coup, on dit galga ?) Comment ça se passe avec les enfants et ton prem's ( je ne sais plus son nom, désolé ?)

      Supprimer
    2. Moi non plus je ne savais pas qu'on pouvait laver le sol à l'eau froide, quel gain de temps ! Merci du tuyau :)

      Supprimer
    3. Di, oui on dit une galga. Elle est arrivé mercredi. Le premier c'est Sendro et elle c'est Nori. C'est plutôt cool, elle s'adapte bien, elle est très éveillée comme chienne. Le plus gros plaisir des enfants, c'est la promenade d'après dîner, un rituel sacré ;)

      Supprimer
    4. C'est chouette si ça se passe bien. Ils ont des noms supers canons ! Tu m'étonnes, je pense que si j'avais un chien, la ballade en forêt de fin de journée serait aussi mon moment préféré ! :D

      Supprimer
  4. Chez nous, on ne fait pas les produits nous-même (franchement, je ne sais pas où je caserais encore ce créneau en plus dans l'emploi du temps) mais j'ai troqué tout nos produits usuels pour ceux de la marque écovert. Ils sont vraiment top même si le prix peut en stopper certains. Entre nous, je n'ai rien contre les astuces de grand-mères mais pour moi, c'est un peu un retour en arrière, loin du confort moderne, alors qu'il y a des alternatives correctes beaucoup plus en phase avec notre époque …

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahaha, ça me fait penser à la mienne, de grand-mère, qui me dit que ces trucs et astuces sont des plombs dans le progrès XD Elle comprend pas du tout cet engouement, elle qui a attendu beaucoup des industriels et qui me dit " mais enfin , ma fille, pourquoi les femmes d'aujourd'hui, qui sont au four et au moulin, perdraient leur temps à faire leur lessive alors qu'il y en a de toutes prêtes au supermarché ? " Faut dire qu'elle a 91 ans donc ...

      Supprimer
    2. Je suis allé voir sur leur site, c'est vrai que c'est une marque attractive mais chez moi, elle n'est pas super bien distribuée … Et effectivement beaucoup plus cher que Frosch, par exemple.

      Supprimer
  5. Et oui ! Combien de produits toxiques gardons-nous chez nous ? Et je ne parle pas des solvants de peinture ou de l’air intérieur ! Non, des choses qu’on achète, qu’on ramène volontairement chez soi… nettoie-ci, nettoie-ça mais surtout pollue-tout...

    RépondreSupprimer