La chronique de " La voie du bouddhisme au fil des jours" d'Olivier Raurich

juin 20, 2018






Auteur du livre : Olivier Raurich

Date de parution : Janvier 2014

Éditeur/ collection/ nombre de pages :  " Albin Michel " / 250 pages

Quelques mots sur l'auteur(e) : Olivier Raurich est un disciple de Sogyal Rinpoché, l'auteur du célèbre Livre Tibétain de la Vie et de la Mort, et son traducteur personnel. Il anime fréquemment des conférences, séminaires et retraites basées sur ces enseignements.

Résumé :  S’il est de mieux en mieux connu en Occident, le bouddhisme reste difficile à cerner. Est-ce une religion, une philosophie, une sagesse ? On découvrira plutôt ici un chemin qui passe par l’expérience personnelle et directe et qui nous aide à vivre plus pleinement. À rebours des ouvrages qui proposent de nous faire entrer dans le bouddhisme par la théorie, mais aussi des manuels qui prétendent nous livrer de pures « techniques » de méditation détachées de tout contexte, Olivier Raurich, étudiant et interprète personnel de Sogyal Rinpoché, nous invite à vivre directement et simplement l’expérience du bouddhisme. 

Extrait :  "On vit très souvent dans l'illusion rassurante  que nous pourrons indéfiniment maintenir la situation actuelle, tout en sachant au fond de nous que le changement est inévitable. Le véritable danger est précisément cette croyance illusoire en la fixité du monde, car le réveil sera rude. " 

On va pas y aller par quatre chemins, si vous souhaitez vous initier aux enseignements bouddhistes, ce livre est un indispensable à avoir dans votre bibliothèque.  Ce n'est pas le premier que j'ai acheté sur le sujet et c'est pourtant celui qui m'a le plus aidé dans mon cheminement. Tout simplement parce que pour adhérer à une philosophie, il faut en connaître les bases et les idées cardinales et que c'est ce qu'Olivier Raurich nous permet de faire, le plus facilement du monde. 

Dans la première partie, l'auteur s'intéresse à l'"être" et les notions qui lui sont propre dans le bouddhisme. Il nous parle de l'importance de ralentir, du lâcher prise, de la joie ou encore du sentiment de manque ... Chaque point est étayé d'exemples et d’un exercice pratique de méditation. Cela rend les explications beaucoup plus ludiques et facile d'accès. J'aime beaucoup la plume d'Olivier qui, tout en pointant les dysfonctionnements occidentaux de notre société, nous montre qu'une autre façon de faire est possible. Tout en douceur et en réflexion. Cela m'a permis, pour ma part , de commencer à prendre conscience de toutes ces petites choses que je fais inconsciemment et qui me limitent au quotidien : ne pas savoir mettre mon esprit au repos, cette manie de me perdre dans mes pensées, mes scénarios imaginaires ... mais aussi d'aborder certaines problématiques sous des angles inédits (pour moi) comme le manque, qui serait plus une vision de l'esprit (ou un sentiment) qu'une vérité. C'est vraiment très instructif. 

Dans la seconde partie, l'auteur  parle de l'amour (et de tout ce qui lui est lié comme concepts), de l'attachement et des petits travers que cela peut occasionner, comme la culpabilité. Puis il nous montre la voix vers un amour bienveillant, un amour apaisé, où il est facile de donner et de recevoir. J'avoue m'être moins arrêtée sur cette partie, je l'ai lu mais sans chercher à l'approfondir plus que ça. Non pas qu'elle soit moins importante ou pertinente que la précédente, mais tout simplement parce que cela n'éveillait pas grand-chose en moi (il faut savoir que l'on a tendance à lire des choses qui renvoient à nos problématiques actuelles). C'est un chapitre assez "humaniste" dans le sens où il prône l'amour de soi, l'amour des autres (entre nous, j'ai eu un peu l'impression de relire la Bible sur certains aspects), le fait de se réjouir du bonheur de son prochain... Bref, pas vraiment ma tasse de thé.  Je suis pas trop réceptive à ce genre de préchi-précha. J'ai simplement retenue une clef essentielle du bouddhisme : face à la peur , l'amour (et ses déclinaisons) reste la meilleure des réponses. 

Dans la troisième partie, intitulé "Comprendre", Olivier aborde de grands concepts, comme le changement, l'inter-connexion des choses et des êtres, la nature profonde de l'être ou encore la mort. J'ai beaucoup aimé cette partie car elle m'a aidé à mieux comprendre le concept d’impermanence si cher aux bouddhistes. Là encore, on touche à des idées et des concepts vraiment ... spirituels et cela  peut aussi bien nous parler que pas du tout. C'est très abstrait et bien loin de notre psychologie occidentale mais cela à au moins le mérite de nous ouvrir l'esprit à d'autres façons d'aborder la vie et ses événements. Personnellement, j'ai beaucoup aimé le passage sur l'égo  mais l'interconnexion des âmes ou l'idée que notre véritable nature n'est qu'amour est un peu trop ... fantasque (à défaut d'autre mot) pour moi. Libre à chacun d’adhérer ou non à cette vision des choses. 

La fin du livre est consacrée à des problématiques beaucoup plus "quotidiennes". L'auteur nous explique comment appliquer les différents principes du bouddhisme vu antérieurement aux différentes situations de la vie. C'est un peu le chapitre " boîte à outils" du livre. J'ai beaucoup aimé cette partie puisqu'elle est beaucoup plus concrète que les autres. On rentre enfin dans le vif du sujet, avec des conseils pratiques et directes. Ce fut une bonne source de réflexion : sur l'importance de mon environnement immédiat, la gestion des priorités, les bienfaits de la lenteur, la manière d'aborder les périodes difficiles ... et un magnifique chapitre sur l'importance de ne pas se prendre au sérieux ! Un vrai bonbon pour l'esprit !

Ce que j'ai beaucoup apprécié dans cet ouvrage, c'est la petite partie " aller plus loin" qui nous invite à creuser encore un peu plus les thèmes abordés dans le livre ( et en découvrir d'autres tout aussi passionnants) et donne toute une liste de ressources fortes utiles. On y trouve des titres d'ouvrages mais aussi des sites internet, des bonnes adresses ... de quoi faire un pas de plus vers la sagesse bouddhiste. Par exemple, j'ai été ravie de découvrir l'association Tonglen, qui offre une formation remarquable d'accompagnement spirituel des personnes en difficulté dans une approche laïque inspirée des enseignements bouddhistes ! 

En somme, ce livre est parfait si l'on débute dans le bouddhisme et que l'on souhaite en conjuguer la sagesse aux péripéties de notre monde moderne ! 


Slogan :  "Le guide parfait de l'apprenti bouddhiste" !". 

Visuel : 












You Might Also Like

0 commentaires