La chronique de " 3 kifs par jour " de Florence Servan-Schreiber

juin 25, 2018



Auteur du livre : Florence Servan-Schreiber

Date de parution : Février 2011

Éditeur/ collection/ nombre de pages :  " Marabout " / 320 pages

Quelques mots sur l'auteur(e) : Florence Servan-Schreiber est une journaliste française. Formée à la psychologie humaniste et au développement durable en Californie, elle exerce désormais le métier de professeur du bonheur auprès du grand public et des entreprises. 

Résumé :  En s'appuyant sur la psychologie positive, ou science du bonheur qui observe les facteurs internes et externes de notre épanouissement, l'auteur a développé ses propres rituels, les kifs, qu'elle entend diffuser pour permettre à ses lecteurs de repérer leurs émotions positives et de vivre mieux. C'est de sa propre expérience qu'elle nous fait part et qu'elle entend partager. Il s'agit pour tout un chacun de repérer, d'identifier ces moments, ces situations de bien-être qui peuvent devenir la base d'une vie épanouie. C'est aussi accéder à ses ressources intérieures pour se prémunir des situations défavorables.

Extrait :  "J'en ai retenu que les individus qui exprimaient leur reconnaissance et les optimistes, vivaient plus longtemps et en meilleure santé que les autres. Dire merci prenait, à mes yeux, du galon en dépassant les habituelles conventions de politesse. " 
Aujourd'hui, je me lance le défi de vous chroniquer ce livre qui est, pour ne rien vous cacher, extrêmement dense. L'auteure y partage, en effet, toutes ses découvertes, ses expériences et ses idées sur l'apprentissage du bonheur et il y en a un grand nombre. C'est d'ailleurs ce qui rend ce premier livre très enrichissant. Bien qu'évoluant dans cette sphère depuis 2014 et ayant déjà lu un bon nombre d'ouvrages, chroniques, articles, newsletters (...) sur le bonheur et tout ce qui lui est relié, j'ai encore appris et découvert de nouvelles choses à son sujet ! 

Je n'ai pas envie de dire que ce livre est un fourre-tout, après tout, il est parfaitement bien structuré, mais on va dire qu'il évoque une sacrée diversité de concepts qui va de la gratitude, en passant par l'optimisme, les forces de caractères ou encore la psychologie positive. Il y en a pour tous les goûts ! Idem sur la source des dîtes informations: on navigue entre les expériences personnelles de l'auteure, des travaux scientifiques et les découvertes de ses confrères ... Franchement, il n'y a pas moyen de s'ennuyer. Personnellement, je l'ai lu d'une traite en à peu près trois jours, touchée par le syndrome du "encore-un-chapitre-et-après-j'éteins".

Après nous avoir brièvement expliquer l'histoire de son livre, Florence  débute son ouvrage par un chapitre entièrement consacré bonheur en tant que tel. Elle y évoque la quête millénaire qui l'accompagne, nos aptitudes face à lui, les idées fausses qui circulent à son sujet ... Un petit focus sur le bonheur très sympathique qui pose les bases et le ton de l'ouvrage, ce que j'ai pris grand plaisir à lire ( notamment la partie sur les idées fausses) bien qu'il ne m'ai pas apporté grand chose en terme de connaissances. Ceci dit, une petite piqûre de rappel, ce n'est jamais inutile ! Je vous note simplement que j'ai sacrément accroché sur sa définition du bonheur, que vous découvrirez tout à la fin de cette première partie ! N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez dans les commentaires ! 

Dans le second chapitre, on est invité à changer le lunettes ! Vous l'aurez deviné, on est sur le concept du verre à moitié vide et à moité plein. Florence évoque ici notre façon d'aborder la vie  et comment tirer parti de tout ce qui nous arrive pour vivre une vie plus légère. On y parle d'optimisme, de pensée positive, de confiance ... Des sujets vus et revus me direz-vous ! Oui, c'est vrai. Mais la plume joyeuse et enlevée de l'auteure leur donne un sacré coup de polish ! Je n'ai pas eu l'impression, pas même une minute, de lire du réchauffé. C'était frais, gai et motivant ! Pour ma part, j'ai beaucoup aimé les expériences relatées dans cette partie dont une marche pieds nus sur un lit de braises ... 

La troisième partie du livre, plus introspective puisque portant sur les questions de la vocation, des objectifs de vie, des forces de caractère (...) est sans conteste l'une de mes favorites. Elle m'a beaucoup appris sur moi-même, sur la façon de le servir de mes qualités , de capitaliser mes compétences et de filtrer mes objectifs. J'ai aussi fais connaissance avec l'optimalisme, un concept entièrement nouveau pour moi mais que je compte bien approfondir car il serait, semble t'il, un parfait remède à ma perfectionnite aiguë. Rien que pour ce chapitre et pour le réconfort qu'il apporte, ce livre mérite d'être lu. 

Dans le quatrième chapitre, l'auteure se focalise sur un seul concept, celui qui a fait sa renommée et son succès : celui du kif. Préparez-vous à prendre un gros shoot de gratitude sur une trentaine de page. Je ne sais pas trop quoi dire à ce sujet. J'ai trouvé ça intéressant mais sans plus. Pratiquant la hapiness jar depuis deux ans, je suis très au fait des bienfaits de la reconnaissance et de la gratitude sur notre santé, notre mental, notre famille, nos relations et la vie en général ... Ceci dit, pour toutes les personnes qui sont un peu perdues sur ces questions et la manière d'intégrer la gratitude dans leur quotidien, ce chapitre offre un certains nombres de rituels intéressants pour s'y initier. 

Je ne vais pas pouvoir vous parler de la cinquième partie, portant sur les relations et la meilleure façon de se connecter les un aux autres, parce que je ne l'ai pas lu. Je suis satisfaite des relations que j'entretiens actuellement et je n'ai aucunement envie de travailler dessus donc j'ai zappé ce chapitre pour sauter directement au sixième chapitre sur les rituels. Personnellement, c'est mon chapitre préféré après le troisième. J'y ai piqué pleins d'idées à mettre en place au quotidien pour amorcer des changements positifs dans ma vie. C'est vraiment un chapitre "dope moral" qui amorce parfaitement la dernière partie du livre. En effet, cette dernière traite de l'importance d'aimer son maintenant et dispense douze conseils (très pertinents) de psychologie positive pour y parvenir ! De quoi finir cette lecture avec le cœur en joie, le sourire aux lèvres et le moral au sommet ! 

En somme, c'est un très chouette petit livre, qui se lit comme on déguste un macaron avec son thé ( une petite friandise pour l'esprit !) et que je vous conseille vivement de glisser dans vos valises cet été ! 

Slogan :  " Envie de kiffer votre vie ? Voici le livre qu'il vous faut ! "

Visuel : 









You Might Also Like

10 commentaires

  1. Je suis d'accord avec toi, c'est un livre qui se dévore avec plaisir comme on ne ferait qu’une bouchée d’une bonne grosse tarte au citron meringuée ! Je l'ai acheté à sa sortie en 2011 et à l'époque, c'était encore assez avant-gardiste, il n'y avait pas tout ce courant bien-être, bonheur .. J'ai bien envie de le relire, tiens !

    RépondreSupprimer
  2. Dense, c'est le mot, c'est clair. Personnellement, j'ai pas accrochée. Même si le récit est enrichissant, je l'ai trouvé parfois un peu fouillis et je pense que ça gagnerait à être plus clair et concis. Ce qui fait que je me suis arrêté vers le milieu de la partie 4, celle qui parle des kifs … Pour être honnête, elle m'a prit la tête. On dirait qu'elle vit dans une famille Ricoré. Bref …. Je passe mon tour sur cette lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Idem. On m'a offert ce bouquin suite à sa couverture médiatique positive et à son titre accrocheur. J'ai été très déçue, car je trouve qu'il est bien mal écrit et saupoudre tous les sujets. Rien n'est vraiment approfondi, mais comme le dit Di quand on traite trente concepts en même temps, ça devient compliqué. Absence de ligne éditoriale, oscillant entre le conseil pratique, la théorie et le récit personnel... C'est juste un fourre tout indigeste. Je n'ai pas peur de le dire.

      Supprimer
    2. Je vous comprends les filles. Je sais pas trop quoi dire par contre XD Je pense que globalement quand on veut voir un sujet approfondi, il faut acheter un livre qui ne traite que de ce sujet et pas un livre de vulgarisation … J'ai trouvé que pour un livre qui essaie de mettre tous les concepts liés à la recherche du bonheur en avant, ce n'est pas si mal. On comprends au moins de quoi il en retourne …

      Supprimer
  3. Vous êtes dures, je trouve. Ma mère me l'a offert à Noël dernier, comme je me lançais dans une ode à la gratitude, et je l'ai laissé trainer pendant un long moment sur la table de chevet. Puis, mi-février, blues de St-Valentin en solo oblige, je l'ai pris par hasard et je suis tombée sous le charme. J'ai ri, et j'ai fait pas mal des petites choses qu'elle conseille. Par exemple, j'ai écrit pendant 20 minutes ce que je rêvais d'être et cela ma mis dans une grande joie ! Je me suis vraiment amusée ! Bref, j'ai bien aimé ce bouquin, que d'ailleurs je suis en train de relire. Di, t'as raison, il est parfait pour les vacances.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est ça Bélize, je pense qu'il faut l'aborder avec fun et légèreté. Moi je n'ai pas fais tous les exos, parce qu'il y en a pas mal que tu retrouves d'un livre de dp à un autre, par contre, j'ai testé la cohérence cardiaque grâce à vidéo de l'oursin et même si je trouve que 5 minutes, c'est long, c'était une expérience intéressante ...

      Supprimer
  4. Moi j'ai lu son livre co-écrit avec deux autres nénettes, " La fabrique à Kifs" et son second, "Power Patate". J'aime assez cette plume qui écrit comme elle parle. Mais j'avoue que j'ai été dérouté, vu le nom de famille, je m'étais attendu à quelque chose de plus ... conformiste. Plus carré ? Je ne sais pas quel est le bon mot. On peut lui reprocher de trop vulgarisé les concepts qu'elle évoque mais perso, j'aime bien ces petits livres sans prise de tête, qui font l'effet d'un shot vitaminé ... Je mettrais 4 étoiles ;)

    RépondreSupprimer
  5. Perso, je l'avais vu en conférence grâce au boulot, j'ai bien accroché et j'ai acheté le livre ensuite. Je la suis sur les réseaux, j'aime bien sa manière de voir la vie. Même si je ne fais pas de journal de gratitude ou d'autres trucs du style ...C'est pas trop mon dada, tous ces rituels presque vaudoux pour attirer le bonheur ^^'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah, j'avoue que j'ai du mal à te suivre Tess, tu l'as vu en conférence, tu as accroché à son discours ( et tu as acheté le livre ou on te l'a offert ? ) mais tu n'as pas du tout aimé son livre que tu trouves mal écrit et qui est un fourre tout indigeste ?

      Supprimer
  6. Moi je l'aime beaucoup, Florence. Je reçois ces newsletter et à chaque fois cela me met en joie. J'ai aussi lu tout ces livres et j'aime bien sa plume, qui fait penser à une conversation avec une vieille copine. Et puis, je trouve qu'elle à l'art de raconter des histoires. Ton article m'a donné envie de tous les relire ! :)

    RépondreSupprimer