jeudi 28 juillet 2016

Un jour ... je saurais prendre mon temps.


Boire du thé. Lire des livres. Sois heureux. La main Vintage estampillé cuillère à thé créé par la cuillère de papier - cadeau amoureux de thé, livre amoureux cadeau amitié:
Pinterest Photography

Pour moi, tout est essentiel et urgent. La machine de linge, faire la liste de course, nettoyer les mauvaises herbes, finir un livre, redécorer le salon, visiter une expo, ne pas louper un film ... Concrètement, je me sens très souvent débordée et la phrase qui sort le plus souvent de ma bouche se résume à " je ne vais jamais arriver  à tout faire". Il faut dire que "se poser" est  un objectif difficile à atteindre pour moi ( je vous en parlais déjà dans cet article). Ralentir, lâcher les rênes ... perdre le contrôle et me retrouver dans une position inconfortable. J'ai du mal à déléguer, je suis souvent sur la brèche mais au moins, si je n'atteins pas mes objectifs de rentabilité existentielle, je ne peux m'en prendre qu'à moi-même. Enfin... faut bien l'avouer, parfois j'en veux aux autres de ne pas suivre mon rythme de dingue. Et je leur en veux encore plus de ne pas comprendre ce qui motive ce tempo épuisant. Ne peuvent-ils pas comprendre que l'inaction, c'est le vide, l'ennui, le néant ?

Quoi qu'il en soit, j'ai bien du mal à dégager du temps pour moi dans ce tourbillon permanent. Je sais bien que mon indécision de fond et mon hyperactivité m'empêchent de faire un vrai tri dans mes envies (surtout que mon cerveau est une véritable usine à idées et à projets divers et variés), mes besoins et les inévitables contraintes du quotidien, mais j'en ai vraiment assez de courir après le temps. Après tout, n'y a t'il pas une citation qui dit que si l'on ne prends pas le temps de créer la vie dont on rêve , on sera forcé de passer beaucoup de temps à vivre une vie qui ne nous plait pas ...

Parfois, je rêve que la journée fasse plus de 24 heures pour que je puisse enfin scrapper, lire, faire des confitures, planter des rosiers et dormir de tout mon soûle mais je sais bien, au fond de moi,  que si la journée s’étirerait un peu plus, je m'empresserais de remplir ces nouvelles minutes de tâches quotidiennes sans intérêt, et qu'après quelques temps, je dirais que ce n'est toujours pas assez ... puisque je n'aurais toujours pas scrapper, lu et dormi (entre autre) autant que je le voudrais.

Pour moi, le temps est une très bonne excuse (comme pour beaucoup de monde, je suppose) pour ne pas avouer que je ne sais pas mettre de cadre de d'ordre dans mes priorités. Ce qui me fait rire jaune en l'écrivant puisque je passe mon temps à harceler mon homme avec ce foutu concept de priorité ( et, en général, pour lui signifier que le plaisir passe après les tâches ingrates du quotidien et les questions logistiques régissant la maisonnée). A la réflexion, il a comprit depuis bien plus longtemps que moi qu'elle est la meilleure façon de gérer le temps qui lui était imparti. Et ce, même si ça bouscule un peu les conventions sociales et que ça grippe dans les rouages de l'organisation domestique ...

Mon envie, depuis quelques temps, serait de lancer des collections de carte scrappées ( sur divers thèmes ou par occasions) et à terme d'ouvrir une petite boutique en ligne mais, bien sûr, : je n'ai pas le temps. En ce moment mes journées sont construites sur un mode assez répétitif : lever/ petit-déjeuner/ soins aux animaux/ vaisselle / comptabilité + administratif/ taches ménagères / préparation repas/ déjeuner /transport en commun/ boulot/ transport en commun / préparation dîner / dîner / pause devant la série quotidienne de m6 / soins aux animaux / douche / un chapitre de roman en option/ dodo. Bref, des journées bien chargées et encore ce ne sont pas celles où je dois en plus caser mes divers rendez-vous, les courses et tous les autres impondérables. Croyez moi quand je vous dis que je suis overbookée. Résultat, à force de gérer de l'urgent, du " j'ai plus de chaussettes " et du très important, je ne scrapp pas plus, pire, j'arrive à peine à tenir les délais pour les quelques projets qui me tiennent vraiment à cœur ...

Mon homme, lui, sait laisser de la place pour ses rêves ( mon pauvre chéri, quel courage tu as eu de te battre et de me contrer pour qu'enfin j'entende raison..). Il se prend le temps, lui, pour faire ce qu'il aime. Et son monde ne s'écroule pas s'il annule un rendez-vous, que le linge n'est pas plié au cordeau et qu'une assiette traînasse dans l'évier jusqu'au lendemain. Moralité, mes rêves ne sont pas assez haut sur la liste des priorités .

Parait que le temps n'existe que lorsqu'on le créé. Alors il est vraiment temps (note ce jeu de mot de la mort qui tue) que j'arrive à en créer pour les choses vraiment importantes à mes yeux. Et je parle pas de traquer les mouton sous le canapé à 23h ( véridique ... quand je vous dis que je suis un cas critique). Je parle de toute ces choses fondamentales pour moi, comme créer, me cultiver, m'évader ... Alors j'ai décidé que dorénavant, je trouverais bien 30 minutes dans mon emploi du temps de ministre pour faire ce qui est important pour moi . Pour respecter mes envies et faire ce qui me tient à cœur (une première série de cartes ?). J'ai envie que mes rêves deviennent des priorités et non pas qu'ils soient des problèmes de priorités.

Et vous ? Arrivez-vous à prendre le temps ? Se poser, un art de vivre ou un objectif inatteignable ? Qu'est-ce qui motive votre sur-activé ?  Pour vous est-ce une question d'organisation, de volonté ? Quelle est la part que vous accordez à vos loisirs et vos projets personnels chaque jour, chaque semaine ? Quels sont vos astuces pour vous dégager du temps ? Dîtes moi tout ?

12 commentaires:

  1. J'ai l'impression de me lire dans cette article. Mes amis me disent un peu la même chose : je fais trop de choses, je suis une usine. Mais bon, c'est plus fort que moi, il faut toujours que je sois en activité sinon mes TOC et angoisses reviennent ( ouais c'est trop triste D8 ) !

    Quand je n'étais pas en vacances ( lolilol 8) ) tous les jours ( sauf peut-être le samedi ) étaient bien chargés... Jusqu'à des heures folles.
    Maintenant que je ne suis plus en cours, je me sens vide et du coup c'est angoissant, mais, j'ai trouvé une solution pour ne pas TROP en faire, mais être active : Je fais à chaque jour une liste de ce que je veux ABSOLUMENT faire, sans dépasser 5 Objectifs. ( Lire / Dessiner / Ecrire un article / Avancer ma couture... etc )

    Et pour répondre à ta question sur l'organisation/volonté, et je pense que c'est vraiment un tout. Il faut se mettre des murs des fois :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas, faut dire que j'en suis encore parfois au stade où la moindre chose qui se rajoute dans le planning me fait exploser ... j'ai peur de ne pas y arriver. En ce moment, on se pose la question d'une éventuelle reprise d'études pour moi, sauf que la formation serait à 35 heures par semaine + deux heures de transport par jour ... déjà comme ça quand je faisais un 25 h par semaine, je me sentais pas à l'aise dans mon timming donc là, ça ressemble carrément à mission impossible ... ou alors il me faut une organisation quasi militaire ...

      Supprimer
  2. Bonjour, Miaparis (www.miaparis.fr) est un site qui vend des robes de soirée sur-mesure à des prix raisonnables. Vu que nous aimons beaucoup votre blog, nous aimerions pouvoir collaborer avec vous. Si vous êtes intéressée, pourriez-vous s'il vous plaît nous contacter à: garmentvogue2@miaparis.fr? Merci beaucoup!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve vos robes bien jolies mais comme je ne suis pas bloggeuse mode mais bloggeuse humeur, ce partenariat me semble légèrement hors sujet ... Merci quand même.

      Supprimer
  3. Je me retrouve tiens. J'ai commencé un article là-dessus il y à quelque jours et pas le temps de finir...lol
    bref, tu as raison, on cours mais s'y on s'arrête bah en fait on ne sait pas rien faire ou prendre du temps pour soi, c'est le pire !
    Courage et dis nous si tu y arrive.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ben je lirais ton article sur le sujet avec grand plaisir. Merci pour tes encouragements !

      Supprimer
  4. Perso, je ne vois que l'organisation pour gérer le temps au mieux ... ça fait un peu psychorigide sur les bords mais c'est vrai et encore plus quand on a des enfants ...Chez nous, y a des plannings partout, dans l'entrée, le sac à main, celui à la journée, à la semaine, au mois, à l'année ... y a les listes aussi, des choses à faire, des rendez-vous à prendre ... Y a des points où je ne lâche rien comme pour le ménage, les courses et des choses où je suis plus souple mais franchement, sans planning et sans trame à suivre, je suis totalement contre-productive ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, en fait, je crois que c'est compliqué de faire autrement en ce moment ... dans notre société de speedé, ceux qui trainasse, ceux qui prennent le temps de vivre sont forcément suspects ..Perso, je ne sais même pas comment je ferrais si j'avais des enfants X) Rien que d'y penser je suis morte d'épuisement ...

      Supprimer
  5. Graine de Kiwi1 août 2016 à 06:57

    Je ne sais pas si cette chasse au temps forcenée même quelque part (et surtout pas au bonheur). Les to-do lists qui débordent, des emplois du temps gérés à la minute près, les soirées toutes prises, les envies fulgurantes de se lever à 5 heures du mat pour faire le ménage, je connais pas ...Je suis totalement désorganisée ... En fait, je crois que pour arrêter d'être flippé du temps comme ça, il faut se demander pourquoi tu te mets la pression sur les choses à faire ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais pas trop, j'ai l'impression que si je fais pas tout ce que je me suis noté dans la journée je suis une mauvaise personne, une bonne à rien ( cf l'autre article sur le sujet) ...

      Supprimer
  6. Je n'ai adopté que deux trucs pour essayer d'alléger le quotidien, la liste des choses à faire dans la journée ( et après, j'essaie de les caser) et aussi de me fixer des "comptes temps" pour ne pas me laisser envahir par les activités chronophages ( comme internet, la tv ..), genre, je me fixe une heure d'internet au petit déjeuner ou au déjeuner et dès que l'heure est passée je passe à une autre activité ... mais c'est tout, je ne suis pas très douée niveau organisation non plus ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme dit, j'ai un souci de priorité, je crois, je m'éparpille beaucoup alors je vais tenter le principe des listes aussi, voir si ça fonctionne mieux ... des objectifs clairs sur la journée, ça doit faire un peu plus avancer le bazar que le free style complet ...

      Supprimer