mercredi 9 décembre 2015

Un jour ... on révolutionnera la politique.


France Embroidery Hoop Vive la France by LeftyLexCreations on Etsy- Happy Bastille Day!:
Pinterest Photography



L'année dernière, on a eu un foin autours des municipales. Aujourd'hui, on sort des régionales. Bientôt, nous voterons pour les présidentielles. J'suis bien au jus, t'as vu.

Certains attendaient l'échéance avec impatience, histoire de brandir leur vote comme une sanction ou comme une preuve de soutient et de confiance renouvelée au gouvernement en place, au choix. D'autres on annoncez tout de go que pour eux, le vote, c'était une époque révolue ...

Chez les politiques, cela s'agite à toute barzingue. Chacun y va de son programme, de son slogan, de ses promesses, des ses envies. Certains frémissent devant le taux d’abstention annoncé, d'autre se frottent les mains de ne pas avoir de candidat à affronter. Certains se réjouissent de la vague bleu marine, d'autre rassemblent leur soutiens comme une poule ses poussins pour la contrer. Certains annonce la mort de la gauche, d'autre sa résurrection.

Ma poubelle de tri n'a jamais été aussi pleine de tracts et d'autres feuillets colorés et racoleurs.

Elle déborde et me nargue avec cette question pertinente :  pourquoi devrais-je me mobiliser ? Quel goût peut on encore trouver à la politique aujourd'hui ?

Bien sûr, j'ai des affinités politiques. Des convictions. Des ambitions pour mon pays. Et à moindre mesure pour ma commune et ma région (qui reste l'Alsace avec un grand A, la grande région, c'est pas mes oignons)  Bien sûr, je sais à qui va aller mon vote aux prochaines présidentielles (si loin, trop loin ..) et à qui j'ai donné ma voix dans les urnes en ces jours d'élection. Cela fait 7 ans que je suis en âge de voter, 7 ans que je vote pour le même parti, j'ai des fidélités ...

Mais je suis résignée. Déçue de la médiocrité et de la superficialité de leurs débats et les nombreuses promesses non tenues. Mais surtout, surtout, extrêmement affligée par les discours que j'entends à longueurs de temps. Creux. Vide. De l'air. Aussi intéressant et vibrant qu'une plante verte. Et encore, je pense qu'une plante verte serait plus passionnante à observer. (Un jour, les pivoines domineront le monde, parce qu'on peut changer les coeurs avec des bouquets de fleurs  * Voulzy powa * ).

Cette langue de bois que ces hommes et femmes de tout bord maîtrisent parfaitement ( et il ne faut pas croire que les "petits " sont en reste, bien au contraire, c'est comme les chiens, plus c'est petit, plus c'est hargneux ..) mais qui ne veut absolument RIEN dire.Je ne sais pas vous, mais ça fait un long moment que je ne me berce plus d'illusions.

L'intérêt général n'est de toute évidence pas la priorité de nos politiques (même si j'ai apprécié les manœuvres pour noyer le poisson chez nous comme de nous demander d'envoyer un mail avec nos propositions pour le développement de la ville, ce que mon homme et moi avons pris grand plaisir à faire pour les municipales l'année dernière, en toute lucidité et en tout bien, tout honneur)( autant vous dire que rien n'a changé, bien au contraire ).

Éluder les questions embarrassantes et caresser les électeurs dans le sens du poil, ça oui, ça va. Beaux parleurs mais discours à revoir. Copie incomplète. Peuvent mieux faire si moins dissipés.Pleins de bonne volonté mais encore des efforts à fournir. Pas vraiment brillantes les remarques et les appréciations du travail de nos élus.

J'admire vraiment leur " détermination sans faille ", leur " refus de la fatalité" et toutes les autres "urgentes nécessités" à faire si ou ça pour le bien être des citoyens ... Du toc, tout ça. Il y a quoi derrière cette façade d'expressions pré-fabriquées ? Il serait peut être temps d’amener de la transparence dans toutes ces " bonnes" attentions ?

Si je pouvais entendre au moins fois un discours de vérité, lire des programmes réfléchis avec des actions concrètes ( développées point par point avec les solutions de financements, les acteurs concernées, ce que l'on (nous, les bons petits citoyens), pourrait éventuellement y apporter ..), je pense que je pourrais retrouver du goût à la politique et avoir envie de m'engager à nouveau. J'aurais au moins l'impression qu'on s'intéresse réellement à mes problématiques quotidiennes et à mes aspirations pour l'avenir. Je pense que je pourrais retrouver un peu d'espoir dans le futur de ce pays.

En attendant, j'attends.

(Parce que sur la terre, y a des choses à faire pour les enfants, les gens, les éléphants * Voulzy powa bis*)

J'attends qu'ils abandonnent tous leur insupportable langue de bois.

Et vous ? Comment vivez vous les élections ? Plutôt conviction, abstention, sanction ? La politique vous inspire t'elle encore ? Vous passionne t'elle ? Ou au contraire, vous agace t'elle ? Avez vous un parti de prédilection ? Une appartenance politique que vous êtes fière de revendiquer ? Dîtes moi tout !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire