mardi 1 décembre 2015

Un jour... j'écrirais une lettre au Père Noël.

A Joyful Journey Photography


La lettre au Père Noël, c'est juste un incontournable. J'en ai toujours écris. C'était d'ailleurs le seul effort d'écriture que je consentais à faire pendant les congés. Je lui expliquais combien j'avais été sage et gentille, et combien j'avais bien travaillé à l'école ( les cancres sont aussi oubliés de cadeaux que les sales gosses dans ma famille ...), avant de lister avec application les merveilles que je venais de dénicher dans la montagne de catalogues qui avait envahi ma boite aux lettres, un mois auparavant. Un dessin et des gommettes pour la forme et zou, en partance pour l'atelier, au pôle nord.

Avec l'âge et le temps des désillusions ( comme j'aurais voulu continuer à croire qu'un homme puisse avoir comme unique souci de rendre les enfants heureux en les couvrant de jouets ) , ma sacro sainte lettre s'est transformée en wish list de Noël, histoire de souffler la bonne direction à mes proches en manque d'inspiration. Cette année n'échappe pas à la règle et on y trouve des livres, un diffuseur d'huiles essentielles, un nouveau mp3 ... Pourtant depuis l'année dernière, je suis moins emballée. Il faut dire que l'année à été difficile entre la mort de ma grand-mère adorée, le diagnostique de ma maladie, les soucis d'argent, des tensions familiales ...

Pour Noël, je n'avais pas spontanément envie de toute cette shopping liste, d'ailleurs elle m'a demandée un réel effort pour à la rédaction. Bien sûr, ce sont des choses qui me font plaisir, des choses que je ne m'offres pas parce qu'il y a toujours plus urgent à payer mais ce que j'aimerais demander au Père Noël n'a rien de matérialiste. Au contraire.

Ce que j'aimerais demander au père Noël, ce grand humaniste un peu magicien, ce sont : des rires dans les repas de familles, des discussions passionnantes avec ma mère en faisant la vaisselle, des goûters partagés avec ma soeur entre deux cours, des voyages inspirants avec mon Dou, des bons petits plats dégustés avec des amis, des moments de partage, des moments de jeux, des moments magiques, des expériences plus ou moins folles qui égayent le quotidien, des après-midi câlins avec ma minette, des batailles de polochons, une dégustation de macarons, de la douceur, des apéros improvisés, de la générosité, de la confiance, des belles rencontres, des bisous dans le cou, des barbecues et des longues soirées d'été, des bonhommes de neige et des chocolats chauds, des mariages, des naissances, de l'amour, des croissants qui font des miettes dans le lit, de la sérénité, des massages à la lueur de la bougie, de la tendresse, de la joie dans les regards et des sourires sur les visages, des souvenirs, des souvenirs et encore des souvenirs ...

Tout ça et plus encore. Parce qu'à défaut de croire encore au Petit papa Noël, j'ai décidé de croire en la vie . J'ai décidé de vivre, de savourer tout ces instants comme s'ils étaient les premiers et les derniers. Parfois, j'aimerais bien revenir au temps où je pensais qu'avec un sapin décoré, trois flocons de neige et des bougies à la fenêtre, toute la terre avait changée ...

Et vous ? Liste ou pas liste ? Comment viviez vous cette tradition quand vous étiez petit ? Qu'aimeriez-vous recevoir pour Noël ? Partagez vous cette tradition avec vos enfants ou êtes vous au contraire anti Père Noël ? Etes vous plutôt cadeaux fait maison, achetés ? Dîtes moi tout !

8 commentaires:

  1. Alors déjà, juste un gros ❤
    Puis pour répondre à tes questions, je ne fais pas de listes, ou très rarement. J'aiguille un peu si on me demande, mais je tiens tellement à être surprise... je n'ai encore jamais été déçue :)

    Petite j'écrivais la lettre avec ma maman et hop on l'envoyait. Ensuite, plus grande j'aidais un de mes petits cousins à découper les photos des cadeaux et à les coller sur une feuille blanche ( j'avais bien ri la fois où il avait au moins 10 feuilles pour sa liste, et que par bonté d'âme - ahem- il avait collé 2 cadeaux pour la liste de sa petite soeur)

    Si j'ai des enfants, j'espère vraiment qu'on pourra se créer plein de petits rituels de Noël, qu'ils saisissent la magie et les valeurs de cette fête.

    Quant aux cadeaux, le plus souvent j'achète, vu ma dextérité catastrophique c'est peut-être pas plus mal ceci-dit x)

    Des bisous ma Di' <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que les rituels de Noël, c'est important, ça fait parti de nos plus beaux souvenirs, je trouve ...

      Supprimer
  2. Chez nous pas de Lettre au Père Noël, mes parents ne nous on pas élevé dans cette croyance. Pour eux, Noël, c'est la fête de la famille et on se fait des cadeaux les uns aux autres parce que l'on s'aime. Voilà tout. Pour ce qui est des idées cadeaux, c'était toujours un cadeau utile ( vêtements, chaussures, parure de lit ..) + un cadeau plaisir ( livre, maquillage ..). Je ne veux pas d'enfants, mais si j'en avais, je ne pense pas que je lui parlerais du Père Noël. Je me souviens des têtes que tiraient mes camarades de classe à l'annonce du mensonge et je ne voudrais pas infliger ça à mes mômes ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi une jolie manière d'aborder Noël et puis on y retrouve l'esprit qui l'accompagne : amour, générosité, partage ..

      Supprimer
  3. Le jour où j'ai cessé de croire au Père Noël ? Pourquoi ? Il n'existe pas ? :O

    PS : Sinon, c'est une bien belle lettre !

    RépondreSupprimer
  4. Pour te répondre, mes fils sont entrain de faire leur liste ( qu'on à limité à 10 jouets chacun pour que le père Noël ne soit pas débordé !) en découpant les images dans le catalogue. Beaucoup, passé l'enfance, ne croient plus au Père Noël, et par extension, ne croient même plus en Noël. Pourtant, et j'en suis convaincu, Père Noël existe bien. Peut-être suis-je une grande enfant ? Peut-être suis-je une adulte accomplie ? Ce n'est pas à moi d'en juger. Mais une chose est sûre : si tout le monde gardait le même regard sur cette fête, pendant au moins l'espace d'un jour, d'une veillée, et d'une nuit, il n'y aurait pas de guerre, pas de meurtre, pas de vol, ni de disputes... Juste un sentiment de bonheur intense, un moment magique, où l'esprit de Noël, et l'amour qu'il dégage, envahiraient tous les coeurs, battant comme celui d'un seul homme...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça oui, si l'esprit de Noël pouvait exister toute l'année, on s'en porterait pas plus mal ! Oh ben dis, tes fistons vont être gâtés ! Et pour la petiote, c'est maman qui fait sa liste ? :)

      Supprimer